Pourquoi ce milliardaire veut vous faire détester l’Europe

Rupert Murdoch, 85 ans, est probablement ce qu’on pourrait appeler un des « maîtres du monde ». Multimilliardaire, cet Australien possède un empire médiatique sans pareil.

Les plus grands studios de cinéma (Twentienth Century Fox) ? C’est lui.  La plus grande maison d’édition du monde anglophone : c’est lui aussi (HarperCollins). Le journal le plus influent de l’élite financière globalisée ? Encore lui : le Wall Street Journal, mais aussi le Dow Jones, du nom de l’indice boursier Américain.

Pour convaincre les peuples de suivre aveuglément ses intérêts, Mr Murdoch n’hésite pas non plus à acheter des médias « grand public », notamment les plus grandes télévisions et journaux à scandale du Royaume Uni par le biais de sa multinationale « News Corp ».  Il possède même les droits de diffusion du football anglais et de la célèbre Premier League.

Rupert Murdoch donc, bien qu’Australien, a eut un rôle majeur et discret dans le fameux vote du « Brexit », à cause duquel les anglais se retrouvent à manger des Toblerone auxquels manquent un bout de chocolat sur deux.

A un journaliste qui lui demandait pourquoi il s’opposait à l’Union Européenne, Rupert Murdoch eut cette réponse stupéfiante d’honnêteté : « quand je vais au parlement anglais, ils font ce que je leur demande. Quand je vais à Bruxelles, personne ne m’écoute ».

Crédit photo: d’après Mike Baker et Joachim Jardenberg sur flickr

Sans la moindre discussion, les journaux de Murdoch ont répété au doigt et à l’œil la propagande de leur patron, de l’ancien trader Nigel Farage et du millionnaire biberonné aux collèges privés Boris Johnson. De lavage de cerveau en mensonges les plus absurdes, les anglais ont tout avalé au point de voter à plus de 50% pour quitter l’Union Européenne.

Mais pourquoi tant de haine pour l’Europe ? Et bien parce qu’elle représente tout ce que Murdoch déteste. Les gens qui se mêlent de ses affaires en contrôlant les abus de position dominantes des multinationales. Les élus du peuple qui votent au parlement européen contre la corruption ou pour l’environnement. Ces empêcheurs de s’enrichir en rond qui dérangent entre deux coupes de champagne.

Pensez-y la prochaine fois que vous entendrez quelqu’un vous expliquer que l’Europe c’est le mal : quels sont ses intérêts et au nom de qui parle-t-il ?

Comments

comments

One Reply to “Pourquoi ce milliardaire veut vous faire détester l’Europe”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *