Donald Trump et le diabète: une étrange coincidence

C’est une étude publiée dans le très prestigieux « New England Medical journal », et qui fait l’effet d’une bombe dans les milieux médicaux.

Crédit Photo: d'après v1ctor Casale et marcn (Flickr, Creative Common)
Crédit Photo: d’après v1ctor Casale et marcn (Flickr, Creative Common)

Des chercheurs de la Wayne State University ont en effet étudié plus de 100 000 patients et démontré la nocivité des médicaments anti-cholestérol. Sous couvert de soigner l’obésité rampante de la société américaine, l’industrie pharmaceutique vend à la pelle des médicaments appelés statines, qui provoquent en fait une hausse massive du diabète.

La raison ? Difficile de ne pas voir qu’il est dans leur intérêt commercial de pouvoir vendre par la suite des médicaments contre le diabète, et doubler par là leur profit.

Par une étrange coïncidence, les dites statines avaient reçu une publicité inattendue durant la campagne électorale américaine, le candidat Donald Trump vantant leurs mérites devant des millions de téléspectateurs.

A l’heure où le président-élu Donald Trump ne cesse d’envoyer des messages aux multinationales pharmaceutiques pour leur indiquer qu’il protège leurs intérêts, c’est une nouvelle pour le moins inquiétante pour la santé de nos amis outre-atlantique.

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *